Pierre Farago
A rejoint WSI en décembre 2021
Pierre Farago

Pierre Farago est né en 1969 à Caen. Après des études d'orgue, de piano et de clavecin, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il obtient cinq premiers prix en orgue, harmonie, contrepoint, orchestration et composition.

Ces dernières années, son travail de pédagogue l'a amené à s'intéresser de près à la question de l'autisme. Sa réflexion sur l'origine de ce trouble a donné lieu à la rédaction d'un second ouvrage, qui a reçu un accueil encourageant au sein de la communauté philosophique et psychiatrique française.

Membre du Circulo Internacional de Filosofia de la Naturaleza depuis juin 2018, il a été invité à donner une conférence à l'Université du Sud du Chili en novembre 2018 sur les structures fondamentales du langage et a donné une conférence en juin 2021 à l'Institut de Philosophie Comparée de Paris intitulée " Sur un nécessaire réexamen des fondements axiomatiques de la rationalité contemporaine ".

Ayant obtenu le Certificat d'Aptitude aux fonctions de professeur d'orgue en 1994, il succède à André Isoir au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt, où il enseigne l'orgue et l'orchestration. Finaliste de plusieurs concours internationaux, il est lauréat du Prix Edmund Pendleton (interprétation à l'orgue). Il est invité régulièrement en France, tant pour des récitals d'orgue ponctuels que dans le cadre de festivals, ainsi qu'en Europe (Espagne, Belgique, Allemagne, Irlande et Suisse.

Il joue également en duo avec des musiciens comme Gérard Poulet, Jérôme Pernoo, William Dongois, Juliette de Massy, Anara Khassenova. Il a participé à l’inauguration de nombreux instruments, neufs ou restaurés (Cathédrale de Madrid, Notre Dame de Boulogne, Saint-Médard de Brunoy, Pioggiola du Giussani en Corse, St. Cast, Saint-Ayoul de Provins, etc...) Parmi ses enregistrements, son disque consacré aux œuvres pour orgue de Schumann et de Brahms a été remarqué par la critique, et il a reçu le Preis der deutschen Schallplattenkritik.

Conjointement à sa carrière d'organiste en Europe, Pierre Farago développe une importante activité comme compositeur. C'est à Paris que sont créées ses premières œuvres par de prestigieuses phalanges comme l'Orchestre de la Musique de l'Air ou l'ensemble 2E2M, dirigé par Paul Méfano. Sa carrière de compositeur se développe ensuite à l’étranger, où sa musique est jouée notamment en Espagne, à Valence puis à l'Auditorium National de Madrid, au festival de Radovljica en Slovénie, et à Moscou par l'orchestre de la Radio-Télévision russe, au Festival Ars Musica de Bruxelles. Il reçoit ensuite plusieurs commandes de Radio-France pour quatuor à cordes ainsi que pour l'Orchestre Philarmonique de Radio-France et l’Orchestre Symphonique de Québec sous la direction de chefs d’orchestre tels que Yoav Talmi et François-Xavier Roth.

Visages du Silence pour chœur et orchestre a été créé à Paris en 2011 par l'Orchestre Colonne sous la direction d'Octav Caleya. Pluies pour piano et Borée pour orgue et flûte traversière ont été crées en 2013 et en 2014 au musée Debussy de Saint-Germain-en-Laye pour l'une, et à l'Orgelpark d'Amsterdam, commanditaire de l'œuvre, pour l'autre par Anne-Gaëlle Chanon à l'orgue et Raquele Magalhães à la flûte. Une de ses dernières œuvres, Mimitsraïm, pour flûte, violoncelle et piano, commandée par le Trio Valadon (avec Lorène de Ratuld au piano, Raquele Magalhães à la flûte, Aurélienne Brauner au violoncelle) a été créée à Tours et au Festival de Vollore en 2017. Son Nocturne pour Violoncelle solo, 14 cordes solistes, piano et célesta a été créé à Lyon en octobre 2020. Le même mois, son quatuor à cordes Quale stormo d’augei notturno était créé à la Cité de la Musique à Paris par le quatuor Tchalik, qui en est le dédicataire, puis rejoué les mois suivants à Madrid, au Musée de l’Orangerie à Paris, au festival ProQuartett et enfin au Festival de Zürich.

Finaliste en 1997 du Concours International de Composition Reine Elisabeth de Belgique (Concerto pour violon), distingué peu après par le Prix de composition Pierre Cardin, puis par le Prix Georges Wildenstein décerné par l'Académie des Beaux-Arts, Pierre Farago a séjourné deux ans en qualité de pensionnaire à la section de composition de la Casa de Velázquez de Madrid. Il est titulaire des orgues du Temple d'Auteuil à Paris et de l'église Notre-Dame de Moret.

Ses intérêts se portent sur de nombreux domaines. Il se consacre notamment à la taille de pierre ainsi qu’à la sculpture sur bois et a récemment restauré les ornements sculptés d'un orgue anglais de la fin du XVIIIème siècle, travail qui a reçu une distinction et a été admis dans le classement « Chefs d’œuvres et techniques professionnelles » sur un site internet spécialisé.

Ayant été récemment confronté à la question de l'autisme dans ses fonctions de pédagogue, il développe depuis peu une réflexion sur l'origine de ce trouble qui s'est concrétisée dans la rédaction d'un ouvrage qui reçoit un accueil encourageant au sein de la communauté philosophique et psychiatrique française. Il est membre du Circulo Internacional de Filosofia de la Naturaleza et a été invité dans ce cadre à donner en novembre 2018 une conférence sur les structures fondamentales du langage à l'Université Australe du Chili, puis en juin 2021 sur les fondements axiomatiques de la rationalité à l’Institut de Philosophie Comparée de Paris.

Articles par Pierre Farago

Subscribe
Get updates on the Meer